Aujourd'hui, je dois avouer que je suis particulièrement excité d'écrire cet article. C'est peut-être ma plus grande fierté jusqu’à présent ! J’ai longtemps cherché à aider professeurs et élèves avec une méthode facile pour s’assurer de la justesse des notes jouées sur le violon. J'ai tellement souvent entendu dire "Ah si seulement le violon avait des frettes comme la guitare..." Et bien aujourd’hui, c’est chose faite ! Je vous donne enfin, la solution...


Emplacement des collants

Collant du 1er doigt : 0 Collant du 2e doigt : 0 Collant du 3e doigt : 0 Collant du 4e doigt : 0

Comment ça fonctionne ?

Un violoniste doit apprendre très tôt à poser ses doigts sur les cordes de manière très précise. En effet, au violon, moins d’un millimètre suffit pour que la note jouée soit fausse. Donc il faut que le violoniste puisse développer des repères solides pour apprendre peu à peu l’endroit précis où placer ses doigts. Contrairement au violon, les guitaristes n’ont pas ce problème, car ils ont des frettes qui bloquent la corde au bon endroit pour eux. En fait, j'entend déjà crier les guitaristes et ils ont raison, ce n’est pas aussi simple que ça, mais c’est une image !

Aussi, il existe différentes méthodes pour que le violoniste s’assure de la justesse d’une note. Il peut utiliser son oreille (mais ça n'aide pas les débutants), il peut vérifier chaque note à l’aide d’un accordeur, il peut demander à son professeur… Mais pour avoir un repère à la fois visuel et tactile, du moins pour les premières années d'apprentissage du violoniste, rien de mieux qu’un collant bien placé ! Celui-ci va permettre au violoniste de s’habituer au son d’une note juste pendant qu’il développe son oreille.

On va placer quatre collants sur votre violon, un pour chaque doigt de votre main gauche, à part le pouce qui ne touche pas aux cordes. Les collants agiront comme des limites. Il faudra placer les collants de manière à ce que dès que votre doigt couvre le collant – et sans le dépasser – la note sera juste. Vous aurez donc besoin de minces bandes autocollantes blanches. Je vous recommande des autocollants pour voiture, car ils restent bien en place. Une ligne fine, qui va indiquer l’endroit précis où le doigt doit se déposer mais sans le dépasser.

Alors où on les met ? En fait tout dépend de la longueur des cordes de votre instrument. Par chance, il existe une formule mathématique précise qui va vous permettre de savoir où placer vos collants sans le moindre effort. Pour les curieux, la formule, la voici :

Pour vous simplifier la vie, en haut de l'article, on fait tous les calculs pour vous ! Prenez tout simplement une grande règle et calculez précisément la longueur d’une de vos cordes en centimètres et millimètres. Ensuite, entrez cette longueur précise dans la boîte de texte. Par exemple vous entrez 33.1 centimètres. Entrez un point pour les décimales et non une virgule ! Automatiquement, la page va se mettre à jour pour vous donner les mesures, à partir du sillet, où placer vos quatre collants.

Donc vous reprenez votre règle, et à partir du sillet, vous retrouvez l’endroit exact où placer le premier collant. Vous le placez sous les cordes et vous faites le tour du manche avec le collant. La bande autocollante a une certaine épaisseur. Vérifiez que l’épaisseur du collant ne dépasse pas la mesure indiquée. Le collant, c’est une limite pour le doigt ! Si on veut que le doigt ne dépasse pas la mesure, bien entendu, le collant ne doit pas la dépasser lui non plus. Et vous répétez l’opération pour les trois autres collants.

Note importante ! Le violon doit être accordé au préalable, sinon même si le collant est au bon endroit, la note sera fausse. De plus, je vous suggère fortement de contre-vérifier les notes, une fois les collants placés, à l'aide d'un accordeur. C'est lui qui aura le mot final ! Une fois les collants posés sur l'instrument, lorsque vous y poserez vos doigts, vous serez en mesure de jouer les notes suivantes.


Comme on peut le constater, les collants ne correspondent pas toujours aux notes naturelles sur chaque corde. On pourrait alors se demander, avec raison, pourquoi avoir posé les collants à cet endroit ? C'est un peu complexe, mais comme le violon est monté en quintes, il est impossible de poser quatre collants touchant seulement aux notes naturelles. Il a donc fallu faire un choix logique. Étant donné que le majeur et l'annulaire se collent bien plus naturellement que l'index et le majeur, le deuxième collant a plus de sens à cet endroit. C'est aussi la raison pour laquelle les pièces avec des dièses à l'armure viennent plus naturellement au violoniste.

Vous avez déjà utilisé "Tap Touche" pour apprendre à écrire rapidement sur votre clavier d'ordinateur ? Même principe ! Les collants ainsi posés donnent la meilleure position de base aux doigts, qui pourront alors facilement se déplacer pour jouer toutes les notes !

Vous voulez apprendre le violon de la bonne façon ? Inscrivez-vous dès maintenant aux cours de violon en ligne de Mildor Violon. Vous n'avez qu'à cliquer sur la bannière ci-dessous. En avant la musique !